« Situation économique et sociale : écouter, comprendre et construire un projet commun pour la Bretagne » : communiqué du Groupe de la Gauche Unie des Côtes d’Armor

tracteur-vignetteLes Conseillers généraux du Groupe de la Gauche Unie (PS, PC, EELV) se sont réunis, ce lundi 04 novembre, dans un contexte économique et social particulier en Bretagne et après les manifestations de Carhaix et Quimper.

Les élus de la majorité départementale tiennent à exprimer leur soutien face à la détresse des salariés, et de leurs familles, touchés par les suppressions d’emplois dans les entreprises bretonnes.

La majorité départementale adhère aux mesures récemment annoncées par le Premier ministre : suspension de l’écotaxe, aides d’urgence aux entreprises de l’agroalimentaire en difficulté, financement de la mise à 2×2 voies de la RN164. Ces mesures s’inscrivent dans le cadre du plan spécifique pour la Bretagne ; ce plan est de nature à créer un climat de confiance nécessaire à l’élaboration de solutions d’avenir pour notre région.

La période de crise que nous traversons est propice à l’émergence et à l’expression de revendications et d’inquiétudes légitimes liées à l’avenir de notre économie régionale. Néanmoins, les élus de gauche du Conseil général des Côtes-d’Armor condamnent fermement les violences et les récupérations de cette détresse sociale.

Aujourd’hui, nous appelons à une mobilisation de l’ensemble des acteurs pleinement concernés par l’avenir de la Bretagne (services de l’État, collectivités territoriales, représentants des salariés, chefs d’entreprises, coopératives) et par la construction d’un nouveau modèle économique breton.

Les Conseillers généraux du Groupe de la Gauche Unie appellent donc, pour nos salariés, à la mobilisation de celles et ceux qui veulent travailler à un plan d’avenir et d’espérance pour la jeunesse bretonne.

Les mois à venir seront décisifs pour notre région et ses habitants. Il est important que chacun prenne toute sa part dans la réflexion qui s’engage. Pour cela, il faut retrouver ce qui a fait la force et l’esprit de notre histoire, la volonté commune de porter un projet de développement durable, respectant nos équilibres sociaux et écologiques, et complètement en phase avec son temps et les valeurs de justice et solidarité que nous portons